Le Naginata » Lexique

Lexique

 

A- B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T -U - V - W - X - Y - Z

 

 

A


Aka X senshu: Formule utilisée pour appeler le combattant X rouge. En engi pour appeler le couple rouge, on dit "Aka X timu"

Ari: Utilisé derrière le nom d'une frappe ("men ari") cela désigne sa validité.

Arigato gozaimasu: Formule utilisée en fin de cours pour remercier les efforts de chacun.

Ashisabaki: "jeux de jambes". Terme regroupant les différentes manière de se déplacer (Ayumi ashi; Okuri-ashi mae et ato; hiraki-ashi migi et hidari; tsugi-ashi et fumi-kae-ashi)

Ato: reculer

Ayumi ashi: Déplacement en pas "croisés". Se fait généralement en 4 pas.

Haut

 

B:

Bajustsu: "L'art de la guerre à cheval". Cette discipline regroupe le dressage des montures, de la voltige, le tire à l'arc à cheval, le maniment du baton, de la naginata,..La pratique du bajutsu a décliné avec l'arrivée des armes à feu, et le tir à l'arc pratiqué à cheval, comme les autres arts martiaux militaires, devint une méthode de développement personnel plutôt qu'un entraînement militaire.

Bogu: Terme japonais qui désigne l'armure. Le terme officiel utilisé aujourd'hui au Japon pour désigner l'armure n'est pas "bogu" mais "naginata-gu", mais le terme "bogu" est toujours l'appellation la plus utilisée. L'armure est composée d'un Men, Sune, Tare, Do et les Kote.


Budo: En japonais, "bu" signifie la guerre, "dô" la voie. Les budô sont sont les arts martiaux japonais apparus entre le milieu du 19ème siècle et le milieu du 20ème. L'idéogramme budô désigne la guerre mais montre en fait une main qui arrête une lance. Si le terme français français "art martial" se comprend comme "art guerrier", le terme budo peut se comprendre comme "la voie pour arrêter la lance", interrompre l'agression, donc un art de paix.

Budokukai: Ecole de tous les arts martiaux fondée à Kyôto par le gouvernement japonais en 1897. Elle fut supprimée par les forces Alliées en 1945, suita à la défaite du Japon lors de la 2ème guerre mondiale, car considérée comme un des ferments de la montée du nationalisme et du militarisme japonais.

Bujutsu: Littéralement art de la guerre. C'est l'ensemble des techniques guerrières développées durant le moyen age Japonais et utilisées par les bushi pour attaquer et se défendre de leurs ennemis. Avec l'ère Meiji, les techinques du bujutsu sont progressivement assimilées et adaptées au budô, les arts martiaux japonais modernes, centrés sur le développement et le perfectionement personnel.

Bushi: Terme d'origine chinoise qui signifie en japonais "guerrier gentilhomme". Bushi et samurai sont souvent confondu mais ils correspondrent à des périodes et des fonctions différents. A l'origine, Bushi est le seul nom pour désigner les guerriers japonais.


Haut

C:


Chudan no kamae: Garde de base. Le pratiquant est de profite, la naginata horizontale, pointant devant lui.

Haut

 

D:

 

Dan: Grades délivré à partir du Shodan

Datotsu-bui: Frappe valide sur un adversaire.

Debana waza: Technique de contre attaque caractérisée par une forte anticipation de l'attaque de l'adversaire.

Do: Partie d'armure qui protège le buste.


Dojo: "Chemin, la voie" et "lieu, espace". Littéralement, il s'agit du "lieu où l'on étudie la Voie." C'est le lieu d'entraînement.

Haut

 

E:


E-bu: Manche de la naginata

Edo: Désigne l'une des 14 subdivision traditionnelles de l'histoire du Japon. Cette période débute vers 1600, avec la prise de pouvoir de Tokugawa leyasu et se termine vers 1868, avec la restauration Meiji. Elle est dominée par le shogunat des Tokugawa dont Edo (ancien nom de Tôkyô) est la capitale.

Encho: Terme d'arbitrage qui signifie la prolongation d'un combat lorsque les combattants sont à égalité à la fin du temps réglementaire (3 min). L'encho dure généralement une ou deux minutes.

 

Haut

F:

 

Fukushin: Nom donné aux "sous arbitres"

Fumi-kae-ashi: Déplacement qui permet de changer de profil.

Furikaeshi: Mouvement d'attaque.

Fusen gachi ou Fusensho: Terme d'arbitrage qui déclare la victoire par forfait.

 

Haut

G:


Gedan no kamae: Garde défensive.


Go: cinq (< gokyu: 5ème kyu, Godan: 5ème dan)

Gogi: Terme d'arbitrage: Demande de consulation entre arbitres.

Gorei: Commandement

Haut

 

H:

 

Ha-bu: Lame de la Naginata         

Hachi: Huit

Hajime: Commencez!

Hakama: Pantalon traditionnel japonais. Plus de renseignement

Hanshi: "celui qui est devenu un modèle" Titre honorifique équivalent au 8ème dan.

Hansoku: Terme d'arbitrage: c'est un avertissement à l'encontre de l'un des adversaires (en cas de geste interdit ou dangereux, sortie de l'air de combat, perte de la naginata,..). Lorsqu'un des combattants à deux hansoku, son adversaire gagne un point.

Hantei: Terme d'arbitrage qui est utilisé en cas de match nul à l'issue du temps règlementaire: ce sont alors les arbitres qui élisent le vainceur.

Happoburi: Exercice d'échauffement

Harai-waza: Technique utilisée pour parer une attaque en chassant la naginata de son adversaire.

Hasso no kamae: Garde d'attaque.


Hayaku: Vite

Hidari: Gauche

Himo: Cordon (du men et du do)

Hikiwake: Terme d'arbitrage pour désigner un match nul.

Hiraki ashi: Déplacement latéral. Hidari: Gauche/ Migi: Droite


Haut

I:


Ichi: un (Ikkyu: 1er kyu, shodan: 1er dan)

Ippon gachi shobu ari: Terme d'arbitrage utilisé lors d'une victoire par un point.

Ishi-zuki: extrémité du manche de la naginata. A l'origine, il s'agissait d'un élément métalique tel une pointe ou une lame. C'est à présent un capuchon de cuir et son attaque n'est plus qu'utilisée en kata et non plus en combat.


Ishhu Jiai: Combat où les adversaire utilisent des armes différentes.

Exemple: Naginata vs Kendo

Haut

 

J:

 

Ji geiko: Combat d'entrainement libre.

Jodan no kame: Garde haute, menacante.



Haut

K:


Kamae: Garde, posture. Il en existe 6: Chudan, Hasso, Waki, Gedan, Jodan et Mugamae.

Kamakura: Désigne une des 14 subdivisions de l'histoire du Japon. Cette période commence en 1185 et s'achève en 1333.

Kata: Le mot kata évoque à la fois l'image d'une forme idéale à reproduire ainsi que la fixation et la transmission de connaissances ayant pour base une gestuelle codifiée.

Si l'on compare le budo à un langage, alors les kihon sont le vocabulaire de base, et les kata des phrases toutes faites.

Le kata représente un combat réel contre un adversaire, qui peut éventuellement être imaginaire. Etant codifié de manière rigoureuse, il s'effectue sans surprise et permet notament de travailler en toute sécurité des techniques qui seraient dangereuses en entrainement de combat, ou alors de travailler dans des conditions plus proches de la réalité du combat. Le but du kata est, d'une part de faire travailler des gestes, des postures,..dans des situations données, afin d'avoir au apprentissage "au calme" et, d'autre par, de faire découvrir des principes fondamentaux des arts martiaux, comme la gestion des distances (ma ai), l'attitude, la gestion de l'équilibre (shisei), la coordination des mouvements,...

Katana: sabre japonais

Keikogi: Veste d'entraînement. En naginata, elle est blanche, légère avec des manches courtes.

Kendô: Art martial de l'escrime japonaise. < kendôka: désigne le (la) pratiquant(e).


Kiai: On pourrait le définir par "cri" mais c'est bien plus que ça: le cri est le résultat du kiai. Les kanji utilisés pour le définir sont ceux de l'esprit, de l'energie et celui de l'union.

Ki-Ken-Tai-Ichi: Frappe faite en parfaite harmonie entre le corps, l'esprit et la naginata.

Kihon: Littéralement "les bases": le Kihon est un excercice qui a lieu en chaque début de cours et qui reprend les gardes, les déplacements et les mouvements de bases, les attaques,..

Kissaki: Pointe de la lame de la naginata.

Kohai: "son cadet" les personnes moins avancée dans la pratique du naginata

Kotai: "Changez" Ordre utiliser pour faire changer les rôles entre deux partenaires.

Kote: Partie d'armure qui protège les poignets et l'avant bras.


Kyoshi: "celui qui enseigne" Titre honorifique reprensentant le 7ème dan

Kyu: Grade délivrés avant le shodan. Les débutants sont 6ème Kyu puis peu à peu grimpe jusqu'au 1er Kyu.

Haut

L:

Haut

M:

 

Maai: Distance entre deux adversaires.

Mae: Mouvement vers l'avant.

Makiotoshi-waza: Sorte de chassé.

Massugu: Tout droit

Mawatte ou Roteshon: "tournez" Ordre utiliser pour commander le changement de partenaire.

Meiji: Période historique du Japon entre 1868 et 1912. Elle est comprise entre l'ère Keiö (fin de l'époque Edo) et l'ère Taishô. L'empreur Mutsuhito a prit pour l'occasion le nom de Meiji qui signifie gouvernement éclairé.

Men: Partie d'armure qui protège la tête. C'est aussi le nom de l'attaque.


Men o tsuke: Ordre de mettre l'armure.

Men o tare: Ordre de retirer l'armure

Migi: Droite

Mine: revers de la lame de naginata (ce terme est réservé aux armes en bambou. Pour une vraie lame on utilise le terme Mune)

Mochi kaete: Changement de garde, de coté.

Mo ichido ou Mo ikkai: "encore une fois"

Mokuso: Concentration, silence

Mono uchi: Partie de la lame de la naginata considéré comme la plus tranchante. C'est avec cette partie que les pratiquants doivent toucher leur partenaire.

Moto dachi: Partenaire qui dirige l'exercice.

Mugamae: Garde en naginata qui ne s'utilise que lors des Zenhion kata (les kata "avancés").


Haut

 

 

N:

Naginataka: Terme désignant le ou la pratiquant(e) de nagianta.

Nana/ Shichi: Sept

Ni: deux (nikyu: 2ème kyu, Nidan: 2ème dan)

Nihon me: Terme d'arbitrage pour relancer le combat après qu'un point ait été accordé.

Nuki-waza: Technique d'esquive.

 

Haut

O:

 

Obi: Ceinture. Dans les arts martiaux, le Obi se porte sous le hakama, mais il peut aussi se porter par dessus le kimono et est alors mis en valeur par de fines broderies.

Ojii: Dans les kata, il s'agit du contre attaquant, celui qui répond à l'attaque du Shikake.

Onegai shimatsu: formule utilisée en début de cours qui souhaite à tous un bon entrainement.

Otagai ni rei: Commandement poussant les membres de deux équipes à se saluer.

Okuri ashi: Déplacement simple qui peut se faire vers l'avant ou vers l'arrière.

Haut

 

P:

Haut

Q:

Haut

R:

 

Rei: "Saluer" Son kanji signifie littéralement "politesse". Tout commence et finit par un salut; que ce soit le cours, un excercice ou un combat.

Renshu: Entrainement

Renshi: "celui qui polit sa techinque" Titre donné après le 5ème Dan en Naginata

Ritsu rei: saluer debout

Roku: Six (Rokkyu: 6ème kyu)

Haut

S:

 

Samurai: Terme japonais venant du verbe "Saburau" qui signifie "Servir". L'appelation est largement utilisée dans son sens actuel depuis le début de la période Edo, vers 1600. Auparavant, on désignait les guerriers plutôt par les termes "mono no fu" puis, "bushi" qui peuvent l'un ou l'autre se traduire par "homme d'armes".

San: trois (sankyu: 3ème kyu, Sandan: 3ème dan)

Sayu: "deux fois"

Seiza: Position assise à genoux. Le haut du pied est entièrement en contacte avec le sol, les fesses posées sur les talons.

Sendan-maki: dispositif liant le e-bu (le manche) et le ha-bu (la lame) de la nagianta. Littéralement cela peut se traduire par "rouleau à 1000 niveaux" car à l'époque, on utilisait de la fine paille de riz pour les tenir ensemble..A présent, on utilise du tape blanc, et il ne faut que faire 3 tours. Le Sendan Maki fait 17 cm.

Sensei: La traduction européen en est "le professeur" mais il y a un coté plus profond que cette traduction ne peut retranscrire.

Senpai: Personne plus anciennes dans la pratique du naginata.

Shiai: Combat

Shiai jo: Air de combat.

Shikake: Dans un kata, c'est l'attaquant, celui qui initie l'action en attaquant le Ojii.

Shinogi: Parties latérales de la lame de naginata

Shinpan: Arbitre

Shita made: Jusqu'en bas.

Shiro X senshu: Formulation lors de l'appel du combattant X blanc. En engi, pour appeler le coupe, on utilise "Shiro X timu"

Shizentai: position naturelle

Shobu: Terme d'arbitrage utilisé lors de la reprise d'un combat quand chacun des participants à marqué un ippon.

Shobu ari: Terme d'arbitrage qui annonce la fin d'un combat lorsque l'un des combattant à marqué un deuxièment point.

Shogo: titre, grade

Shomen: Coté face du dojo, mur d'honneur. Il y a parfois la photo d'un professeur sur ce mur. On dit "Shomen ni rei" pour commander de la part des participants de saluer le shomen.

Shugo: Rassemblement

Sotai: deux par deux, face à face.

Sune: Partie d'armure qui protège les jambes. C'est la seule partie d'armure que ne possède pas les kendo-ka.


 

Haut

T:

 

Taisabaki: Déplacements

Taikai: tournoi.

Taiso: échauffement

Tare: Partie de l'armure qui protège les hanches et l'aine. Il n'y a pas d'attaque sur cette partie de l'armure. Il y a néanmoins une attaque, dans les kata, qui se place au niveau de la hanche.


Tendo ruy: Ecole d'art martiaux où s'affrontent un naginataka et un kendoka

Ten no uchi: "L'interieur des mains" Terme utilisé pour sensibiliser le pratiquant à la sensation et la prise de ses mains sur la naginata.

Tenugui: Bandeau que l'on enroule autour du front qui se met en dessous du men pour absorber la transpiration.

Tsugi-ashi: Déplacement avant/arrière en pas sauté.

Tsuki: Désigne le coup d'escroc porté à la gorge de l'adversaire et par extension la cible et la protection de la gorge.

Haut

U:

Uchikaeshi: Exercice de base souvent utilisé comme échauffement au combat.

Haut

V:

Haut

W:

 

Wakare: Terme d'arbitrage qui commande aux combattants de se séparer et de reprendre chudan.

Waki-gamae: Garde latérale. L'arme est horizontale avec la lame en arrière.


Waza: Technique

Haut

X:

Haut

Y:

Yame: "arrêtez"

Yukkuri: Lentement

Yon /Shi: quatre (yonkyu: 4ème kyu, Yondan: 4ème dan)

Haut

Z:

 

Zanshin: Esprit de vigilance.

Zarei: saluer sur les genoux.

Zekken: Attaché au tare, il permet d'identifier un combattant portant l'armure. Il peut y être noté son nom, son club, son pays,..

Zen Nihon Naginaa Dô Renmei: Fédération de nagianta dô, créée en 1953.

Haut

Les news

Nov 7, 2016
Fête
Il est temps de fêter notre réussite...
Oct 26, 2016
Le championnat d'Europe
Plus que quelques jours avant le championnat d'Europe...
Oct 26, 2016
Tendo ryu
Le séminaire de Tendo ryu, c'est maintenant!